• Accueil
  • > Archives pour février 2006

Marrakech du 22 au 29 Janvier 2006

2022006

Une fois n’est pas coutume, nous oublions l’imprévu et nous passons une semaine en formule « avion-transferts- hotel- diner ». Si nous apprécions le « confort » de la chambre, au bout d’une semaine, nous saturons sur la nourriture « aseptisée » de l’hôtel. Mais pour nous qui ne sommes pas habituées à ce système, nous ne trouvons rien à redire sur le rapport « qualité/prix ».

1ere découverte pour Nata qui ne connait ni la ville ni le pays, la place Jamaa el Fna. ( Et si comme moi,vous avez de petits soucis pour vous souvenir du nom de ce lieu, un truc mémo technique: Jamaa El Fna = j’ai mal au foie!!!!). Cette place est unique et merveilleuse! Outre les mobylettes, les calèches, on y croise………….stands de grillades en tous genre, diseuses de bonne aventure, danseurs et musiciens, femmes faisant des dessins au henné, charmeurs de serpents, conteurs ou encore montreurs de singe……….Elle est pleine de vie et on y reste des heures à siroter de délicieux thés à la menthe, subjugués par la vie marrakechi. Un régal………

Tous les musées ou lieux culturels où nous allons durant cette semaine sont somptueux coté déco. Platre sculpté, dont je ne me lasse pas, véritable dentelle, bois peints, marbre. Le travail si minutieux, les jeux naturels de lumière font de ces endroits, des lieux enchanteurs, témoins d’un autre temps où nous ne pouvons que rester silencieuses et admiratives. ainsi nous découvrons la Medersa Ben Youssef, ancienne prestigieuse école coranique  du 16eme siècle qui n’acceuillait pas moins de 900 élèves,; la maison Tiskiwin, riad que le propriétaire, Mr Flint , a transformé en superbe musée africain ou encore le palais Bahia qui rendit le roi jaloux car c’était le palais le plus somptueux de l’époque. Dommage d’ailleurs que tant de beauté ne soit pas plus entretenue.

Surprise! La Koutoubia, interdite aux non musulmans, est aussi portes closes lorsque ce n’est pas l’heure de la prière! C’est la seule mosquée, lieu de vie tout autant que de culte, que je connais aux portes fermées. Cela ne nous empêchera pas de l’admirer bien souvent en remontant la fameuse avenue Mohamed V, Champs Elysées de Marrakech, parait il.

Quartier des tanneurs. Si nous n’apprécions pas trop ce quartier, moins touristique, et où nous nous faisons « alpaguer » de façon peu agréable et assez « collante », il nous donne l’occasion de voir une sorte de coopérative où ils travaillent les peaux et les teignent de couleurs naturelles. Saviez vous que la couleur verte est faite de menthe et de basilique??!! petite visite très interessante.

Le marché aux grains. Ici rien à visiter, aucun touriste mais nous y passons un moment d’échanges avec des femmes qui trient le blé tellement sympa, que je ne pouvais que le mentionner. Le blé se trie, se pèse, se vend, se moud. nous sommes là juste pour échanger avec des gens qui ici ne causent pas un mot de français , rire avec eux lorsque nous essaieront de « tamiser » le blé comme ces femmes. Moments délicieux.

Le Mellah. c’est l’ancien quartier juif de la ville. Si la communauté a fortement diminué, elle est toujours bien présente. Par contre, pour nous qui ne sommes pas habituées, rien ne nous laisse deviner que nous sommes au sein de cette communauté. on sent juste que l’ambiance est différente, plus « village »peut etre que dans le centre de la médina. Et toujours, bien sûr, ces ruelles où on se perd si facilement!

Place des ferblantiers, petite place pleine de vie quotidienne où l’on travaille le fer dans de minuscules échoppes. Tout l’artisanat que nous pourrons voir à vendre durant la semaine est fait sur place dasn ces minuscules boutiques, à la main. C’est aussi sur cette place que les cigognes ont élu domicile.

Et bien évidement, la médina avec tout ses souks, ses ruelles où chaque fois l’on se perd, ses caravansérails, ses femmes voilèes, ses anes tirant leur charette et son ambiance d’une autre époque……

Nous faisons deux hamams pour comparer avec ceux de la Turquie que je connais assez bien. C’est différent. Moins chaud tout d’abord. Sans pierre chaude ou margelles de marbre.Les femmes sont assises à même le sol. Ici, cela rappelle plus nos douches publiques d’antan. Les deux fois , nous y passerons un très agréable moment au milieu de toutes ces femmes marocaines. Vraiment à faire.

 

Durant toute cette semaine, dés que nous mangeons dans un « boui boui », nous nous régalons. Tagines, couscous, grillades, pastillas, succulents yaourts………Et malgré l’aspect suspect des lieux (hihihi), pas une seule fois l’une de nous deux ne sera « patraque ».

Par contre, nous aurons un peu plus de mal avec la population. Soit nous rencontrons des gens vraiment adorables, très gentils et hospitaliés tel ce marchand de tapis avec qui nous resterons plus d’une heure à boire du thé ou l’herboriste qui nous fera un masque d’argile dans son échoppe ou cette femme qui fume en cachette sous son voile……..Soit nous rencontrons des gens « collants » et assez agressifs. Cela enlevera par moment de notre naturel. Nous avons du mal à etre seules, en ballade, tranquilles.Peut etre le fait d’être deux femmes………

Marrakech est une ville à voir surtout pour sa médina et son ambiance.

Dans quelques jours, quelques photos……..







BOULBY & MOULFY IN NZ 2... |
19.000 km plus tard |
olivier au mexique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | amerique
| Six months in Australia
| Hey mon ami ! T'aimes ca ma...