• Accueil
  • > Archives pour octobre 2008

Chypre, seule

18102008

chyprepop.gif

Les chypriotes sont très acceuillants. Le contact est facile. pas une seule fois, il y aura tentative de drague ou de gentil harcélement. Pour cela, Chypre est vraiment la destination idéale pour une femme seule. A Nicosie, capitale, il m’arrivera que l’on m’offre un café, le temps de quelques mots échangés puis le monsieur partira gentiment sans aucune « prise de tête ». Incroyable et fort agréable! Autre anecdote: dans un boui boui où j’achête de l’eau, je me mets à discuter musique et hop, rendez- vous est donné deux jours plus tard pour m’offrir des cds gravés! N’est ce pas de la gentillesse, ça???!!! Dans le bus pour aller à paphos, je ferais aussi la connaissance d’une dame de 71 ans qui après un quart d’heure de papotages m’invitera à venir chez elle dans un petit village. Cela ne pourra pas se faire, à mon regret , pour des raisons de transports. Son village est trop mal desservi et je ne veux pas être coincée là bas. Dommage mais que de spontanéité encore!

Le café est vraiment la boisson nationale. Ils en boivent sous toutes ses formes: nescafé, expresso, au lait, café frappé glacé,café granita . Et ils en sirotent  partout et à n’importe quelle heure. Je suis tout à fait séduite par le café frappé. délicieux….

La difficulté de l’ile est les transports. il y en a peu. Les taxis sont inabordables ( cf page d’un point de vue pratique) et les bu

s ne vont pas partout, loin de là. Lefkara, Bellapais, le Troodos sont très mal ou pas desservis.

Spécialités culinaires: Seftalia, du porc farci avec des épices, des herbes, cuit au feu de bois et présenté un peu comme une paupiette. Un délice Bouraki, gateau qui trempe dans le miel fourré avec une crême . C’est très sucré. J’ai l’occasion d’y gouter car offert comme dessert dans un restau. Sympa….Chez les parents de G., je découvre que le yaourt est mangé avec la viande.

Larnaka: Il fait chaud! A 9h du matin, déjà 30°. Mon séjour se fera entre 33 et 41°. La jetée, le bord de mer de Larnaka font penser à la cote d’azur française. Cafés et restaurants à gogo….La ville fait très europeenne et n’est ni belle ni laide. L’église orthodoxe Saint Lazare est superbe; l’intérieur est petit, chargé et magnifique.Pas mal de fidèles priant, embrassant chaque icone, pleurant.ça m’impressionne! Ballade dans le quartier Skala, ancien quartier turc. Sur la jetée, de ce coté là, l’ambiance est totalement différente.Plus de coté « branché », ça me convient mieux. En s’enfoncant dans les ruelles, c’est carrément sympa. De petites maisons blanches, des jardins, la muisique qui sort par les fenêtres…

La plage est envahie par les transats et parasols qu’il faut louer! L’eau est un délice, chaude.

Discussion avec un propriétaire de maison sur les fleurs et les roses. Invitée à m’asseoir dans sa cour, papotage en sirotant un verre de sirop de rose. Sympa!

Kiti: Village dans les environs de Larnaka avec une petite église superbe, tout en pierre. Magnifiques icones. En dehors de cela, cet endroit fait assez « ville dortoir », peut être parce que j’y suis à l’heure du déjeuner….J’apprendrais à me méfier de ce sentiment de ville morte au fur et à mesure de mon séjour. Au vu de la chaleur, les portes sont fermées pour préserver la clim et certainement à cause du soleil aussi, pas mal de vitrine sont en verre fumé. On a donc facilement l’impression que tout est fermé,mort.

Halla Sultan Teke: Ils se trouvent au bord du lac salé de Larnaka. Ce lac, en été ,est totalement à sec. Surprenant.La mosquée se trouve au milieu des palmiers. Le cadre est emprunt de sérénité. Petite, simple,je la visite seule,sans gardier ni personne. Havre de paix….Par contre, attention, aucun transport. Je me retrouve donc ( je me suis fais à l’aller déposer par le bus de Kiti) au bord de la grande route à tenter d’arréter un bus mais sans succès. Folklo et pas très à l’aise, Isa, en plein soleil! Mes sauveurs seront un couple de touristes qui me déposeront gentiment en ville……

Lefkara: Voici le Chypre authentique et traditionnel….Après une route vallonnée et aride, un petit village adorable dont la spécialité est la dentelle. Certes il y a quelques boutiques de souvenirs autour de la dentelle mais elles sont regroupées autour de la place centrale. le village reste bien typique avec de petites rues et de jolies maisons enpierre. Endroit bien sympa qu’il faut rejoindre en taxi car il n’y a pas de transports. Le musée Fatsa est un musée de cire qui retrace d’une part la vie chypriote et d’autre part l’histoire de l’île avec une grande partie sur les évènements avec la Turquie.

Lire la suite… »







BOULBY & MOULFY IN NZ 2... |
19.000 km plus tard |
olivier au mexique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | amerique
| Six months in Australia
| Hey mon ami ! T'aimes ca ma...