Descente de la kabylie vers les portes du sud d’Algérie

29062009

De Souk et Tenine à Biskra:

Nous prenons un taxi qui nous emmêne à Sétif. Le paysage est montagneux mais moins arboré, plus sec que ce que j’ai pu voir jusqu’à maintenant. C’est joli. je remarque au fil des kilomêtres de plus en plus d’hommes en barnous, ces longues robes. C’est aussi de plus en plus typé « arabe », et dans l’ambiance et dans la population. Après 90 kms en taxi, nous arrivons à la gare pour prendre un mini bus pour Biskra à 250kms. Le passage « gare » vaut le détour! Nous sommes là en pleine « Algérie »! Pas un mot de français.Que des hommes mais aucun regard soutenu ou malsain. Dépaysement garanti!

La route de Sétif à Biskra est belle. Sans être du désert, on sent bien que l’on va vers le Sud; c’est plus aride.

A Biskra, nous retrouvons L, un copain à T qui nous a gentiment réservé une chambre mais….glauque, pas très propre, sans fenêtre et cela pour 20€! je dois vieillir mais bof bof bof!!!! Direction donc le complexe, soit disant hôtel de luxe ( Ah bon???!!!),le même prix pour un bungalow moins tristounet et plus propre. Nous sommes obligés, malgré force palabres, d’en prendre deux car nous ne sommes pas mariés et donc pas sensés dormir ensemble! Cela nous revient à 43€, une fortune pour ici!!!!

Ballade dans les rues commerçantes avec beaucoup d’échopes de fringues. De ce coté là, pas de folie à faire:ce sont nos puces! Les rues sont en terre; les maisons ne sont plus  en parpaings bruts mais recouvertes d’une sortes de terre ou crépis. Cette ville a plus d’âme; il y a un petit quelque chose d’indéfinissable.

Moment unique et fort typique en assistant aux fiançailles d’un cousin. Coté hommes, coté femmes. On vient tour à tour, les femmes bien sûr, me faire la bise, je me déchausse et on m’installe sur le seul siège, un canapé, près de la future. Pour du typique, c’est du typique!!!! Elles sont presque toutes en tenues traditionnelles, assises à même le sol. Au milieu un tapis, deux trépieds avec plateaux qui servent de tables.Un café noir, toujours fort, des gateaux arabes, de l’attente. On me sourit,on cause de moi, on me cause mais en arabe! Un repas succint est servi.Puis un gateau, le fiançé, les hommes arrivent, un bouquet de fleurs,une bague passée au doigt, 20 mn de photos et tout le monde quitte les lieux à une vitesse impresisonante. T. m’expliquera ensuite que la fête a été sobre dû au décès du père de la mariée à peine un mois plus tôt.

Sidi Okba me donne l’impression d’être vraiment dans l’Algérie profonde. Pas une seule femme dans la rue et pourtant je n’ai pas de regards suspicieux. Par contre, je n’ose me ballader en manches courtes. Je me « bloque » toute seule, garde ma veste et crêve de chaud!!!!! La vieille ville est très sympa. Des gargotes servent de boutiques

epiceriesidiokba.jpg

Lire la suite… »




Villes & villages de la petite Kabylie

28062009

Lota……pas grand chose à en dire…..un “vilalge” de béton et de briques, une épicerie, quelques bouis bouis, tout le monde qui se cause et se connait….

Souk El tenine est le bourg plus vivant, plus grand et plus important. c’est là qu’il faut aller pour avoir des moyens de transport. Cela fait petite ville.

Melbou m’impressionne par le fait qu’il n’y a rien qui donne le sentiment d’être fini ici! Pas une rue, pas une maison! Tout est en chantier. Il y a une plage qui pourrait être superbe si elle était nettoyée. Nous y boirons, au soleil,  un cocktail de fruits tout en discutant avec le serveur. Un moment de convivialité locale fort agréable.

Béjaia est lié au souvenir d’une après midi en duo sympa.Je n’accroche pas particulièrement avec la ville nouvelle qui encore une fois est dominée par le béton. Par contre, la vieille ville, sans être ce que l’on peut dire belle, a une âme. C’est le 1er lieu que je vois où je ressens un caractère. C’est délabré mais plus typique. Je remarque beaucoup de batiments blancs et bleus; ils seraient de l’époque coloniale. Un monsieur charmant nous faitvisiter le théatre de A à Z. Vieux de 86 ans, conbstruit par un architecte français, il est en travaux et en a bien besoin. Cette ville, avecunpeu d’entretien et de mise en valeur, pourrait être charmante.

Nous sommes assez vite, et sur un séjour court, partis vers le Sud de l’Algérie, délicate attention de T afin que ce voyage ne soit pas trop « famille  » pour moi. Du coup, cela ne m’a pas permit de découvrir d’autres lieux de cette kabylie.Mais voici un bon prétexte pour revenir….

Algérie, Afrique
Album : Algérie, Afrique

27 images
Voir l'album

 







BOULBY & MOULFY IN NZ 2... |
19.000 km plus tard |
olivier au mexique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | amerique
| Six months in Australia
| Hey mon ami ! T'aimes ca ma...