• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 21 janvier 2010

Pakse, Plateau des Bolovens, Champasak

21012010

Avec beaucoup de retard, voici enfin la narration de mon dernier voyage du mois d’Août dernier……….Je sais, je sais, nous sommes en Janvier!!!!

Tout arrive à qui sait attendre donc……….bonne lecture! 

cartelaositinrairethorique2.jpg

Après deux vols pour venir de Paris, nous arrivons enfin à Bangkok pour reprendre après quelques heures d’attente à l’aéroport un avion pour Ubon,le sud de la Thaïlande. De là, ce sera le début de l’aventure car je n’ai pas réussi à avoir d’infos sûres pour le passage de la frontière.

En fin de compte, après une course en taxi qui ressemble un peu au film Taxi, nous arrivons à la minute près pour « attraper » un bus. Nous sommes littéralement jetés dans celui- ci. Mias c’est bon. Ouf!

3h de bus avec ventilo. Il fait 30° mais avec l’humidité, on a le sentiment de beaucoup plus. ça colle, ça colle! N’ayant pas du tout dormi dans les avions, nous sommes crevés, HS et nous ne profitons pas des paysages. Mes yeux se ferment tout seuls! Passage de la frontière sans emcombre.

23 Août 2009: Pakse

Bien dormi et boudiou que ça fait du bien!!!

Ballade dans Pakse, petite bourgade calme du sud du Laos et encore plus calme aujourd’hui car nous sommes dimanche! Nous allons au nouveau marché couvert , sorte de souk moderne avec tout un bric à brac de vêtements made in china et d’objets en plastique. Vraiment rien de sensass! Par contre, devant le batiment il y a un marché de fruits et légumes bien typique. J’y bois mon premier café Lao. C’est très fort et servi avec du lait concentré sucré. T. tente une soupe qu’il n’apprécie pas. outre l’hygiène et les petits bouts de viande qui y flottent et qui ne m’inspirent pas, je la trouve, moi, très bonne. Un bouillon succulent au goût d’herbes, des pates chinoises, des boulettes, de petits bouts d’une viande indéfinie et un tas d’herbes, d’aromates. Je suis impressionnée par la quantité; c’est un saladier!!!!

Le plateau des Bolovens se trouvent à 38 kms; nous les faisons en tuk tuk. Les maisons  sont en bois et bambous sur pilotis.Les vaches et les buffles sont partout, attachés, broutant sur le bas coté de la route. Nous passons devant les plantations bien connues de café et de thé du plateau. Un chemin nous même à travers une végétation luxuriante avec des fleurs exotiques, au point de vue de la cascade. Elle se trouve en face , immense mais loin. Sur le coup, un peu déçue mais je me rends vite compte que nous ne pourrions pas l’approcher. D’une part, elle est inaccessible et d’autre part, elle dégage une telle vapeur que cela serait impossible.

Le soir, passage au marché de nuit. D’énormes poissons du Mékong et…des crapaux! Pour le coté « appétissant » c’est presque pire que les boucheries! Par contre nous découvrons une sorte de milkshake aux fruits délicieux. On s’en régalera tout le voyage.

24 Août: Champasak

Après 50kms en tuk tuk ( ce qui est le max pour les fesses et le bruit!) , la dégustation de « manapo », fruit qui a l’aspect d’un navet en plus blanc et plus ovale, que nous trouvons assez insipide, nous arrivons au Wat Phu.

Petit musée de sculptures de grès retrouvées lors de fouilles et que nous visitons pieds nus! Il fait chaud, très chaud. Après une grande allée bordée de bassins qui servaient aux joutes, deux palais kmers. Ils sont en très mauvais état et du coup ne sont plus accessibles à l’intérieur. Puis des marches très hautes, irrégulières dans une végétation magnifique. Les paysages sont vraiment beaux. La forêt alentour est dense, sur le site de superbes frangipaniers. Après plusieurs séries de marches, nous arrivons au sanctuaire. Il est décoré en relief. Ici cohabitent boudha, vishna, ganesh.Excellent! Le lieu est encore honoré. Autour du temple divers sculptures, pierres gravées, pierre de sacrifices. Avec la végétation, le site a un charme fou.

Au retour, comme à l’aller, nous passons le Mékong sur une sorte de barge. En fait, 3 barges qui sont reliées pour être plus grandes et embarquer les véhicules. Archaïque mais ça fonctionne! Le fleuve de couleur marron foncé (!) rappelle les films sur l’Indochine, l’Asie mythique……..Les embarcadères sont des lieux de vie. Quelques maisons/boutiques, des ateliers, des gens qui mangent, regardent la télé. La vie…. Nous rentrons le soir dans un état de crasse et de transpiration assez impressionant!

 







BOULBY & MOULFY IN NZ 2... |
19.000 km plus tard |
olivier au mexique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | amerique
| Six months in Australia
| Hey mon ami ! T'aimes ca ma...