Europe, Iles Canaries

14032014

Tenerife, Iles Canaries

26 Janvier 2014-Arrivée à Tenerife Sud. Sortie d’avion: il fait chaud! Ciel bleu, soleil en sortant de l’aéroport, quel bonheur! Quel bien être! En cherchant un peu, on trouve un bus avec un chauffeur peu aimable. Une heure de bus sur une sorte d’autoroute nous emmène plus au nord, à Santa Cruz de Tenerife. Paysage de petites montagnes vertes mais sans arbre, des sortes de buissons, de garrigue mais pas trop aride. A l’arrivée, tout est fermé, c’est mort; nous sommes dimanche, cela se voit!

Découverte de nos hôtels, très bien situés. Diner

27 Janv- Je suis surprise par le buffet du petit déjeuner, très garni, très varié. Super agréable.

Nous prenons le tramway pour aller à 10kms à La Laguna. Au centre ville, le quartier historique, classé au patrimoine mondial avec ses 600 monuments. Avant une visite guidée en français et gratuite, nous allons jusqu’au marché couvert. Mais il n’a aucun intérêt. Petit, beaucoup d’échoppes fermées, aseptisé. Aucun charme. Ballade dans le quartier historique avec une guide, La Laguna, environ 160 000 habitants actuellement, a été créé par Fernando de Lugo et fut la 1ere capitale de l’île. L’emplacement fut choisi car il y avait un grand lac, asséché aujourd’hui. Jusque très tard, 1950, il y avait ici la ségrégation; le peuple ne pouvait pas, par exemple, aller sur les places publiques de la ville. La date me stupéfie! La famille Grimon ( Marquis Villanueva des Prado) a beaucoup œuvré pour faire avancer les choses. J’apprends que « Ile Canaries » veut dire « Ile aux chiens », les 1ers habitants étaient accompagnés de ces animaux. Tout le quartier est piéton, rues pavées , c’est fort agréable d’y marcher. Les maisons, basses , sont très colorées: rouge, ocre, bleu, marron, jaune. Cela rappelle l’Amérique du Sud. On pense aussi au monde arabe avec les moucharabiehs. Il y a beaucoup de patios intérieurs magnifique et un matériau qui domine: le bois ( balcons, fenêtres, volets à l’intérieur des fenêtres). La guide nous dit que c’est du pin, du tek, du cèdre  des îles Canaries. La pierre volcanique est aussi pas mal utilisée. Ballade bien sympa.

Visite de la fondation Cristobal de Vera, peintre des Canaries vivant maintenant à Madrid. Né en 1921, il est ici connu. Il peint au pinceau mais ses tableaux sont faits de petits points. Tout est dans les couleurs vertes et brunes. Intellectuel, traumatisé par le temps qui passe et la mort, il cherche la pureté des choses. Art contemporain, en enlevant les têtes de morts qui ressemblent parfois plus à des formes géométriques) j’aime assez sans être sous le charme. Il y a aussi des dessins à l’encre de chine, très purifiés, que j’aime bien. Intéressant.

Nous retournons à l’église Notre Dame de la Conception pour monter au campanile mais c’est fermé.

28 Janv- Départ pour le sud ouest de l’île: Los Gigantas. C’est un peu une expédition: aller à la gare routière de Santa Cruz puis un bus pour Puerto des Cruz puis un autre pour Los Gigantas. A partir de Puerto, nous prenons une route de montagne avec vue superbe. Nous surplombons la mer et traversons toute une région de bananeraies. Bananes et palmiers, le top pour se sentir dépaysé! Jolie vue aussi sur le volcan El Teide. Vers le col, à plus de 1700 mètres d’altitude, nous sommes totalement dans les nuages. Ici le temps change très vite. Petit coup d’angoisse dû à la météo. Mais en redescendant, au milieu des pins cette fois, le soleil est resplendissant. Incroyable! Nous sommes passés du printemps à l’hiver puis à l’été! Nous changeons totalement d’ambiance avec Los Gigantas. C’est une station balnéaire  construite à flanc de falaise, tout en longueur. Touristes, restaus, bar à foison! Cela sent le paradis touristique avec argent mais c’est assez joli. Nous avons juste le temps de choisir notre agence et de monter sur le bateau que celui-ci part. Nous longeons « les falaises des géants ». Immenses falaises de 600m de haut qui tombent à pic dans la mer. C’est splendide. Le bateau part en pleine mer et assez vite stoppe. Nous voyons une petite dizaine de dauphins. Carrément galère pour les photos car bien trop rapide mais nous les voyons à merveille! Ils sont à 5m du bateau! L’eau étant clair, on les voit très bien. Par contre, il nous faudra patienter un peu plus pour trouver les baleines. Mais nous les verrons aussi! Il doit y en avoir 7 ou 8 et elles s’approchent aussi. Elles sont moins grosses que ce que j’imaginais bien que plus volumineuses que les dauphins. Expérience vraiment sympa et unique. Dommage que le temps se soit gâté. La mer remue un peu au retour et je me demande si je ne vais pas avoir le mal de mer mais ça passe. 3h de régal sur l’eau!

Petite ballade à Los Gigantas et café sur une terrasse avec au fond la mer, en contrebas la piscine. Décor de rêve. Par contre, le retour en bus jusqu’à Santa Cruz est long et l’air marin nous a cassé.

29 Janv- La Orotava est une petite ville construite à flanc de collines au dessus de la mer. Vues superbes. Il y a ici pleins de maisons historiques  dans des styles différents, de petites rues pavées, de places calmes et ombragées. C’est mignon comme tout. Comme à la Laguna, les boutiques sont dans les maisons sans vitrines. Cela donne un certain charme. Cet endroit est paisible et j’y passe un très long moment. Je m’arrête au Moulin des Gofio et je discute avec le meunier. Moulin familial d’environ 1700. Si je comprend bien, le gofio est un mélange de blé et de maïs dont on fait une farine parfois aromatisée avec du chocolat, du citron ou de la cannelle. On le consomme dans du lait chaud avec sucre ou miel, dans la soupe ou saupoudré sur les plats. Moment de chaleur humaine à essayer de se comprendre sans langue commune. J’adore!  Malheureusement, après une pause jus d’orange frais, il se met à pleuvoir. J’oublie donc le jardin Victoria et je reprends le bus.

Amusant: nous avions repéré une terrasse à Santa Cruz où les mercredis et dimanches toute la carte est à 1€. On pense donc se faire un apéro dinatoire de tapas. On s’installe, on commande et….oh surprise!…tout est bien à 1€ mais ce sont de minis sandwichs avec les ingrédients choisis. Pas du tout des tapas! Le pain est succulent. Trop drôle!

30 Janv- Marché couvert de Santa Cruz. Il se trouve dans un beau bâtiment qui rappelle l’Amérique du Sud avec un portique pour son entrée et un campanile rose.. Joli. Le marché est situé autour et sous un patio avec verdure. C’est aseptisé, très propre,original et fort agréable. Chaque marchand a sa petite baraque et celles-ci sont en fait le bâtiment.

Je passe par le TEA ( Tenerife Espacio de Las Artes). Je suis tentée par une expo de photos mais comme je n’y comprends rien,je laisse tomber. Ici personne ne parle français, on trouve un peu d’anglais.

Ballade autour de la plaza  de la Candelaria. On y trouve les magasins européens. Agréable car piéton et ensoleillé.

Dans l’après midi,je vais à l’auditorium. Il est dommage que le front de mer soit envahi par le port industriel et ses parkings. On ne peut marcher le long de la mer.  Il fait un temps magnifique, chaud. Je passe un long moment à la terrasse de l’auditorium. Celui-ci a une architecture très moderne que j’aime bien. Concerts classiques à priori. L’esplanade donne sur la mer. J’essaie d’aller au parc Cesar Menrique mais il est fermé.

Arrêt à l’église de la Conception. Jolie à l’extérieur mais mal mise en valeur. Pas de parvis. Pas de gros coup de cœur pour l’intérieur. Il y a encore ces statues, sortes de figurines géantes, faites de tissus, de plâtre, accrochées  à d’immenses panneaux de bois sculpté. Cela doit avoir un nom???…

31 Janv Bus pour San Andres , village de pêcheurs. Encore une tout autre ambiance. Un petit village sans rien si ce n’est de petites rues avec de petites places et des canariens qui paressent ou discutent. Juste la vie dans un village dans un pays du soleil. Authentique.

Seule au milieu des canariens, café, soleil, chaleur, bien être….

La plage que je croyais  à quelques kilomètres  est juste là. C’est magnifique. Au fond, toujours la montagne puis les palmiers,  le sable, la mer transparente, quelques barques. L’eau est froide  et il y a du vent mais la baignade est tentante. Je craque pour un transat et un long moment de farniente. Déjeuner de poisson local avec des pommes de terre cuites dans le sel.

01 Fevr- Puerto Cruz Je fais un arrêt pour info dans un hôtel spa 5*. Possibilité d’une journée dans un cadre paradisiaque.Toute la journée, je tourne la question dans ma tête: fais? Fais pas? Puerto Cruz est aussi construit à flanc de falaise; c’est une station balnéaire, je n’y trouve aucun charme. Mais beaucoup de rues sont piétonnes et c’est agréable de s’y balader

Sous un ciel couvert, je découvre le jardin botanique. Pas très grand mais agréable. On y entend beaucoup les oiseaux et les plantes, venants de différents pays, sont toutes pour moi exotiques car aucune ressemblance avec la végétation de chez nous. Cela sent le soleil ici! Je me régale à faire de la photo de fleurs superbes et originales.

Pause déjeuner dans un bar qui surplombe la mer. Comme souvent, belle vue dont je ne me lasse pas. Je choisis un peu au hasard et on m’apporte une assiette de fromage toasté ( du chèvre?) avec de la confiture, une sauce légèrement pimentée et une autre à la menthe et à l’ail. Et bien, c’est délicieux!

Ballade le long de la jetée brodée de boutiques, d’hôtels, de restaurants et de bars. Je suis contente d’être venue en Janvier car en Juillet/Août l’invasion de touristes doit être  un enfer et la chaleur insupportable.

02 Févr- Avec ces changements de météo, j’ai attrapé une grosse crève, je me fais donc une journée plus farniente. Retour à La Laguna pour visiter le musée de Ténérife . Bien que je paie 5€ alors qu’il est noté gratuit le dimanche dans mon guide, aucun regret. Déjà on me prête tout un livret en français fort intéressant. Ce musée retrace toute l’histoire de l’île depuis sa découverte par les espagnols. L’évangélisation,l’organisation politique, locale, la vie quotidienne, son commerce, son évolution. Le tout est situé dans la maison Lecarno. Joli musée dans un joli endroit.

Je me ballade dans les rues qui sont pleines de monde et même avec des boutiques ouvertes. Dimanche matin, jour de messe. La cathédrale est d’ailleurs ouverte, en cours de messe je crois, mais encore une fois pas d’émotions particulières  dans cette église comme dans toutes celles des Canaries.

Après midi plage début Février! Et fin de journée en terrasse avec une énorme glace!

03 Févr- Hôtel Botanico à Puerto Cruz. On me donne pour commencer une chambre pour la journée avec une superbe vue, d’un grand balcon sur la mer, la ville, les palmiers, le golf de l’hôtel. Mini bar, coffre fort, petits pots avec bonbons, gâteaux, chocolats ou cacahuètes, super salle de bain avec peignoirs, chaussons. On resterait bien à deux dans cette chambre! L’hôtel a 3 restaus, un bar avec piano, une piscine extérieure, 2 piscines à l’intérieur du spa et des boutiques. Transats, fleurs partout. Des employés partout aussi qui demandent si tout va bien, si le client veut boire ou manger….Je vais au spa. Piscine intérieure et jacuzzi chauffés à 35°. Il y a plusieurs grandes cabines hammam, sauna, sauna aromatique, sauna japonais. Partout de grandes serviettes qu’on laisse sur place. Il doit en fin de journée y en avoir un nombre impressionnant à laver! Ordinateur et internet gratuit puis je m’offre un cocktail de taille gigantesque! Déjeuner en terrasse dans le magnifique  jardin. J’ai beaucoup de chance car le matin en arrivant c’était couvert et dans la matinée chaleur et soleil. Retour au spa pour faire bronzette, me baigner et essayer les différents saunas et hammams. Massage aux huiles aromatiques par un homme très doux.Un délice! Gâteau au chocolat et cappuccino pour finir…Quel bonheur, quel bien être, que c’est agréable une journée comme celle là!

04 Févr- Dernier jour…J’appréhende le retour. A l’hôtel, ils sont adorables et me proposent un « pique nique petit déj’ » comme je pars dans la nuit. Si la 1ere impression a été mauvaise sur l’amabilité des locaux, j’ai revu mon jugement. Plusieurs me causent, ils sont assez souriants. Je profite au max  de mes derniers rayons de soleil et je retourne à la plage. Je me baigne même un 4 Février! L’eau saisit mais lorsqu’on y est, ça va.

Frites et mojito sur un transat. Le top!

 

 

 







BOULBY & MOULFY IN NZ 2... |
19.000 km plus tard |
olivier au mexique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | amerique
| Six months in Australia
| Hey mon ami ! T'aimes ca ma...