Croatie, Split

2 05 2017

12 Avril- Split- 5h d’un bus moderne nous emmène à 600kms, à Split, en bord de mer adriatique.

La maison où nous logeons est dans un quartier un peu en dehors du centre. On l’atteint par des ruelles et escaliers. C’est super chouette. Nous y avons un petit appartement avec cuisine. Du coup, quelques courses pour manger à l’appart’.

13 Avril- On commence la journée avec un café en haut de la colline près de notre logement, la colline Marjan. Vue sur la mer et la ville. Superbe et super!

Le théâtre a une jolie façade. Jaune encore, un peu dans le même style que celui de Zagreb.

Ici, il y a la vieille ville et à côté le quartier du palais.

La ville est au bord de l’eau avec un quai bordé de bars, restaus et….touristes! Avec les palmiers et sans voiture, c’est agréable.

La visite des fondations du palais m’impressionne. J’adore! On déambule dans de grandes pièces en pierre, sous terre. C’est chouette. Et on imagine très bien ce qu’a pu être ce palais. Celui-ci fut construit par Dioclétien vers l’an 300 après JC. En ressortant, on passe par un petit endroit couvert mi passage couvert à la parisienne, mi souk à la turque où il y a quelques stands de souvenirs/bric à brac.

Et en sortant, on tombe sur une place, le péristyle. Là….choc….c’est….superbe, extra. On fait un bond en arrière dans le temps. D’un coté, il y a un « clocher » qui est une cathédrale avec à l’intérieur le mausolée de Dioclétien. Payant, je ne visite pas. Les autres cotés de la place sont avec des bâtiments style antiquité. Et tout autour des éléments d’architecture de différentes époques, dans une unité superbe. J’ai beaucoup de mal à faire une description juste et à traduire mon ressenti. Mais c’est surprenant, magnifique. Jamais vu un endroit de ce genre. J’adore.

Le palais est maintenant totalement inséré dans la ville mais on voit bien tout de même que nous sommes à l’intérieur.

On traverse la ville puis on longe le port pour aller à « la plage ». En fait, des criques de gravillons, galets et une eau translucide.

Une heure de farniente et restau. La Croatie n’est pas, à mon avis, une destination culinaire mais là, c’est vraiment de la bouffe de cantine!

14 Avril- Je descend de notre colline par un labyrinthe de ruelles jusqu’à la mer puis longue balade à l’opposé de la ville jusqu’à la maison de Mestrovic. C’est une immense demeure qui fait plus palais que maison. Il a vécu ici deux ans avant de fuir et se faire arrêter à Zagreb au moment de la 2eme guerre mondiale. Il faut l’élève et l’ami de Rodin. Une partie des lieux est fermée pour restauration. Sculptures en bois, marbre et surtout bronze. C’est très expressif. Même les sculptures religieuses, pourtant pas du tout mon truc, me touchent. Moment sympa à discuter avec le gardien des lieux qui est passionné.

Quelque mètres plus bas, surplombant la mer, la chapelle de Mestrovic. Une petite chapelle où se trouvent tout autour de grands panneaux de bois en relief sculptés par l’artiste. Lieu de sérénité au milieu des pins et des oliviers.

Petit moment dans une crique puis café au bord de l’eau sur les quais. Le pied!

L’après midi se passe en papotages avec M& A qui sont venues nous voir de Bosnie avec leur maman et grand mère. Bien sympa.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




BOULBY & MOULFY IN NZ 2... |
19.000 km plus tard |
olivier au mexique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | amerique
| Six months in Australia
| Hey mon ami ! T'aimes ca ma...