• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 12 juin 2019

Chiro et Kampong Cham, Cambodge, Asie

12062019

06 Mars- Chiro Sorya bus, tout se passe très bien. Bus à l’heure, clim, pas de grand confort mais très bien. A la pause, je vois mes 1ers insectes à grignoter. A Kamong Cham, avec l’application « Passapp » ( besoin d’une connexion), je prends un tuk tuk , sans négo et à tarif correct, pour Chiro, village à 7kms.

ONG locale, OBT, a été créé par un habitant du village en 2007. Au Cambodge, l’école gratuite a lieu le matin, l’après midi est payant. Résultat: beaucoup d’enfants n’y vont pas, traînent ou restent à la maison. OBT a créé des cours gratuits d’anglais, de musique et danses traditionnelles, d’informatique…Un projet de recyclage du plastique et de transformation en essence est aussi enc ours. Pour financer tout cela, ils proposent soit quelques bungalows, soit des « homestays » chez une famille du village.

Je vais donc dormir à l’épicerie. Un espace extérieur où il y a feux de bois pour cuisiner, un « lit » traditionnel ( sorte de table en bois assez basse et grande), une table en pierre où nous dînons et tout un bric à brac. Puis une sorte de garage où l’on gare les motos, où il y a les réserves de l’épicerie, un lit traditionnel, encore tout un bric à brac et une petite pièce avec un point d’eau et un wc. Au 1er étage, une immense pièce tout en bambou. Un matelas où dorment des enfants et le reste, 4 alcôves séparées par des rideaux. ma chambre sera l’une d’elles: un matelas au sol, une moustiquaire, un ventilateur. A l’extérieur, sur une sorte de balcon, une pièce avec toilettes et douche froide. ce qui me marque, c’est tout de même le manque de propreté….Rustique, ça le fait; craspouille, j’ai plus de mal…Le manque de confort et d’hygiène est largement compensé par l’immersion au sein du village et les contacts humains, aussi bien avec les cambodgiens qu’avec les quelques voyageurs. Le cadre, l’environnement est superbe aussi.

07 Mars- Kampong Cham et l’île de Koh Penh. Nuit très bruyante. Je prends mon temps puis me fais déposer à Kampong Cham. La ville n’a rien d’extraordinaire mais une circulation raisonnable qui la rend agréable. Tour au marché puis balade le long du quai du Mékong. Très sympa mais pas d’ombre et il fait une chaleur de dingue! Je souffre! Moment sympa: en voulant acheter de l’eau dans une gargote….pas de bouteille fraiche…pas grave…la dame me sort une chaise, met ma bouteille dans le frigo et me dit de patienter! Amusant!

J’hésite à cause de la chaleur mais je suis là alors go pour le pont de bambou. Vraiment joli, un peu branlant mais ça va. Il n’est accessible que durant la saison sèche. Il est  reconstruit chaque année. Quel boulot! Les enfants s’en servent de ponton pour se baigner dans le Mékong; les adultes pour pêcher. Ils pêchent au filet, lancent celui-ci puis se mettent eux-même à l’eau jusqu’à la taille pour le sortir.

De l’autre coté, on arrive sur la plage de l’île Koh Penh.  Toujours pas un brin d’ombre. Je me dirige vers des abris en bambou pour trouver « le bamboo café ». Personne ne connait, personne ne parle anglais. Ici, seuls les enfants baragouinent. Bien sûr, quand on m’indique enfin, c’est à l’opposé! Retraverser  la plage puis un chemin toujours sans ombre…Après 2 kms, ouf, j’y suis! Accueil super sympa par des français. Une sorte de guest où l’on peut dormir dans des hamacs au milieu d’une nature superbe, en surplombant le fleuve. Paradisiaque! Je me requinque avec un jus de pamplemousse et….une crêpe!

Le soir, dîner dans la famille à Chiro: du riz, des légumes, des bananes. 4 dollars, c’est cher pour ce que c’est.

08 Mars- chiro. Journée tranquille au village. Par un chemin à travers champs, je vais au bord du Mékong. Les abords du fleuve, une immense plage. Surprenant. Champs et plage sont recouverts d’eau pendant la saison des pluies. C’est d’un calme….et de toute beauté. Sur l’autre rive, je vois chars à bœufs passés puis vaches avec leurs paysans. Chiro est vraiment le top pour regarder la vie. Dans les champs, des travailleurs. J’adore!







BOULBY & MOULFY IN NZ 2... |
19.000 km plus tard |
olivier au mexique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | amerique
| Six months in Australia
| Hey mon ami ! T'aimes ca ma...