• Accueil
  • > Asie
  • > Siem Reap & les temples d’Angkor, Cambodge, Asie

Siem Reap & les temples d’Angkor, Cambodge, Asie

6 07 2019

15 Mars- Siem Reap. Me reposer hier m’a fait du bien. Bus 3 jours de suite, j’avais un peu perdu de ma forme. Je ne mange pas assez; trop chaud, pas envie. Mais hier soir, un vrai plat a aussi aidé à me requinquer et ce matin, j’attaque la ville avec enthousiasme.

Je veux aller voir Vat Bo mais il est fermé. Je trouve , à côté, le lieu de résidence des moines. J’entre dans une immense pièce qui, sans aucun doute, est leur salle à manger. Une longue table basse avec sous cloche, certainement couverts et verres. Ils s’assoient sur des coussins à même le sol. Plusieurs fois, je les ai vu par 2 ou 4, dans les villes, demander l’aumône.

Anecdote: Mon pantalon a l’élastique foutu et comme j’ai du maigrir, il tiens grâce à ma banane. Pas pratique! Arrêt dans une boutique de fringues pour locaux mais bien sûr taille unique! En bavardant avec la jeune femme, elle me propose de me le changer gratos. Et hop, à sa machine! Extra. Du coup, pour 15 dollars, je lui en commande deux sur mesure. J’irais les chercher le lendemain. Ils sont impec et je suis toute contente!

Direction ensuite « les chantiers d’Angkor ». La ville me semble plus européenne que ce que j’ai vu jusqu’à présent. Ici, de vraies boutiques avec vitrines. Mais pas de charme; je n’accroche pas. Les touristes sont là et cela se ressent sur les prix. Wahouu, mon porte monnaie va souffrir! « Les chantiers d’Angkor » sont une association, à l’origine, pour former des jeunes démunis. On passe d’un atelier à l’autre où on les voit sculpter le bois, la pierre, peindre, faire des bijoux….On peut admirer et échanger avec eux. C’est joli ce qu’ils font. D’ailleurs la boutique, de qualité, a de très jolies choses à de très jolis prix. Je termine la journée en profitant de lal piscine dans son paisible jardin.

16 Mars- Temples d’Angkor.RDV à 7h30 avec un tuk-tuk. 15mn pour aller à l’achat des billets. 62 dollars pour 3 jours, ou 37 par jour et 15 dollars de tuk- tuk par jour. Tout de suite, je suis hallucinée par l’immensité du site. Il y a plusieurs kilomètres pour atteindre les temples mais aussi plusieurs kilomètres entre chaque monument. Vu des singes sur le bord de route. L’ensemble du site archéologique est dans la jungle. Magnifique nature alentour. Mon chauffeur me laisse au Bayon et m’indique un endroit où le retrouver. Angkor Thom était en fait tout une cité. Le Bayon était le temple du roi. C’est incroyable: super grand super beau. Les fouilles et la restauration, à certains endroits , ont été divinement effectuées. C’est un véritable dédale sur 3 niveaux. On ne fait que monter et descendre des marches, dont certaines assez hautes. Sur les tours du temple, des visages géants. Impressionnant de beauté. Petites ou grandes, j’aime beaucoup ces statues khmers.

Une balade à travers la forêt m’emmène au temple Baphuon, toujours dans l’enceinte d’Angkor Thom. Pas le courage de grimper tout en haut et les marches semblent assez rudes. Ici, c’est la qualité de la restauration qui hallucine. Le palais est en assez mauvais état; Marche dans la nature, plus de touristes, juste les oiseaux…Terrasses des lépreux puis des éléphants avec des bas reliefs superbes. Très chouette.

Plus de 4h sur place. Passage pas la ville, en tuk-tuk, pour récupérer mes pantalons. Déjeuner/dîner en plein après midi et fin de journée à la piscine bienvenue!

17 Mars- Siem Reap- Temples d’Angkor- Je suis au temple Ta Prohm plus tôt. Peu de monde. C’est cool , serein. ce temple  est hallucinant. Encore un véritable labyrinthe. Très grand toujours. Pas mal en ruine mais ici, c’est la nature qui est incroyable. Elle domine et nous montre sa supériorité. Plusieurs murs tiennent uniquement grâce aux racines des arbres. celles-ci s’enchevêtrent partout. On dirait des tentacules de pieuvres. Pleins d’oiseaux que je vois peu mais que j’entends beaucoup. Ta Prohm est très différent de ce que j’ai vu hier. D’ailleurs ce sera une de mes surprises: pas un temple ne ressemble à un autre.

Je reprends le tuk-tuk qui, après quelques kilomètres, me dépose à Angkor Vat. Après une pause jus de citron ( fait très chaud), je passe le pont au dessus d’une grande étendue d’eau avec ses lotus. Joli. On arrive à un bâtiment qui, en fait, est une sorte de porte. Derrière une étendue d’herbe avec deux minis temples et seulement ensuite le fameux Angkor Vat. Je me répète mais c’est encore immense. Chaque fois, il faut être à l’intérieur du lieu religieux pour réaliser les dimensions surréalistes. Un dédale de coursives avec ici aussi de superbes bas-reliefs en très grande quantité. On finit par arriver sur une terrasse avec son centre une tour, cœur du temple.

L’ensemble du site, classé Unesco, est vraiment unique, surprenant, de toute beauté. Un petit budget mais vraiment à faire. Aucun regret, j’en ai pris plein la vue!

De retour en ville, arrêt dans une  gargote locale pour manger des nouilles asiatiques. On me donne une « petite cuillère asiatique » et des baguettes. t bien, folklo pour la parisienne que je suis, de manger avec ces « instruments »! Je comprends pourquoi les asiatiques mangent assez salement et je rigole toute seule!!

18 Mars- Siem Reap. Son marché, outre les stands habituels, il y a un peu d’artisanat avec pas mal d’articles de piètre qualité pour touristes. Mais pas trop le choix; c’est la 1ère et seule ville où je vois quelques souvenirs.

Les quais de la rivière sont agréables, le reste…Cafés, restos « branchouilles » avec musique. C’est cher. On est pas mal alpagué: « Tuk- tuk M’dame? », « Something M’dame? ». On sent les dégâts du tourisme. Des groupes de chinois, en nombre sur les temples. ils ne sont pas aimés des cambodgiens. Et je comprends; ils sont bruyants et vraiment sans gêne.

Les chantiers d’Angkor proposent une visite d’une magnanerie. Une visite sympa. On nous emmène en mini van à 30mn de la ville, gratuitement. Le lieu fait travailler 200 personnes. On nous montre la plantation de mûriers, les fils de soie récupérés des cocons, toutes les étapes jusqu’au tissage. comme en ville, on voit les femmes travailler. Très bien. Et au retour, le chauffeur me dépose à quelques mètres de ma guest.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




BOULBY & MOULFY IN NZ 2... |
19.000 km plus tard |
olivier au mexique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | amerique
| Six months in Australia
| Hey mon ami ! T'aimes ca ma...